Nicéphore Soglo sur la situation guinéenne: « Le temps des monarchies est terminée »

« La balle est dans le camp d’Alpha Condé », a-t-il dit. De retour de Guinée, l’ancien président béninois Nicéphore Soglo ne mâche pas ses mots :  » La période des monarchies qui ne disent pas leur nom est révolue. La balle est dans son camp ». Référence au projet de révision constitutionnelle et à l’éventualité d’un 3ème mandat pour Alpha Condé.

L’ancien Président béninois, Nicéphore Soglo, au lendemain d’une mission effectuée en Guinée, a tiré à boulets rouges sur le chef de l’Etat Alpha Condé à qui il demande de mettre fin à la « comédie ».

C’est dans une interview accordée à RFI que l’ancien Président béninois, Nicéphore Soglo, a indiqué avoir fait passer un message très clair au chef de l’Etat guinéen, Alpha Condé notamment. « Il faut que chacun prenne conscience que la période des monarchies qui ne disent pas leur nom est révolue parce que nous connaissons la musique », a vertement lancé le dirigeant qui rentre d’une mission effectuée à Conakry.

Nicéphore Soglo va plus loin, mettant à nu les intentions d’Alpha Condé. « On a un chef d’Etat qui fait une nouvelle Constitution et fait comme si rien ne s’était passé avant. Cela, c’est terminé, cette comédie-là. Il connaît notre opinion. Maintenant, la balle est dans son camp », met-il en garde au moment où la tension et vive en Guinée avec notamment le projet de modification de la Constitution initié par le dirigeant.

Nicéphore Soglo rentre d’une visite conduite avec l’ancien chef d’Etat nigérian, Goodluck Jonathan, dont l’objectif était d’évaluer les préparatifs des élections législatives. Il était aussi question pour les deux anciens Présidents de s’enquérir des inquiétudes des Guinéens relatives à l’organisation d’un éventuel référendum.

Pour Nicéphore Soglo, « ce qui est important, c’est que tout le monde se mette d’accord sur le fichier électoral. Il faudrait que les deux parties, au lieu de s’affronter dans la rue, se mettent autour d’une table. Les listes, c’est capital ».

La délégation craint que la mise à jour du fichier électoral puisse devenir source de conflit et porter atteinte à la crédibilité des résultats, si elle est mal gérée. Les experts demandent par ailleurs la publication des résultats bureau par bureau et dans un format accessible à tous. Ce qui, selon eux, pourra aider à renforcer la confiance des Guinéens.

La Rédaction

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s