Forfait de la Guinée: Catastrophique sortie de Akoï sur foot224

Screenshot_2020-01-18-16-21-08La sortie catastrophique et humiliante du secrétaire général de la Fédération Guinéenne de Football M. Maurice Akoï Koivogui sur foot 224, continue d’alimenter les débats dans le milieu du football guinéen.

Chacun y va de son commentaire et doute désormais du cursus de celui qui voudrait vaille que vaille être confirmé à son poste.

Notre colonel à la retraite s’accroche à son poste comme une sangsue, refusant catégoriquement de céder son fauteuil au plus compétent, méritant et professionnel. Les gaffes répétés de Maurice Akoï, un colonel de la gendarmerie à la retraite, connus de tous, semblent écœuré autant bien celui qui l’a mis à ce poste temporairement, mais aussi les membres du comité exécutif de la Féguifoot.

Peut-on continuer délibérément à assister à ce déshonneur, plutôt cette humiliation d’une institution qui se veut respectueuse ?

La Guinée manquerait t-elle de très bons cadres capables de soigner l’image de la fédération et par ricochet mettre fin au dysfonctionnement permanent de la moribonde et actuelle administration fédérale ?

Cette sortie ratée du Colonel à la retraite Maurice Akoï démontre encore une fois que la fédération guinéenne de football est loin de sortir du gouffre.

Après la disqualification du Syli cadet au dernier mondial de cette catégorie au Brésil par la faute de cette administration incompétente, et le scandale financier autour du Syli seniors à la dernière CAN en Égypte, qui a emporté le truand et l’escroc, l’ancien premier vice président Ahmadou Diaby, il serait judicieux voire indispensable de remplacer l’actuel secrétaire général par intérim pour insuffisance de connaissance et d’expérience.

C’est la seule alternative possible pour l’actuel président de la Féguifoot Antonio Souaré pour sauver son mandat fortement entamé par les carences d’un général aux compétences limitées. Voici les explications inattendues, visibles sur Évasion, sur le site foot224 et autres médias, d’un secrétaire général aux abois.

____________________________________________________________________________________________

Pourquoi la Guinée ne participera pas ?

Selon le secrétaire général de la Féguifoot, la Guinée n’a pas été informé à temps. « (…) Le vendredi passé en fin de journée, j’ai reçu une correspondance en forme de publicité pour dire que la Guinée, la Côte d’Ivoire, et le Congo devraient prendre part à une compétition à Kinshasa. Le président n’est pas là, je n’ai pas été informé à l’avance qu’il y avait cette compétition. Hier (Ndlr, lundi 13 janvier 2020) matin le président m’a demandé. Je dis que j’ai vu la publicité mais est-ce que vous pensez que c’est possible. La compétition qui commence le 16, on est à 3 jours est-ce vous pensez que c’est possible ? Le président me dit d’appeler l’entraîneur voir s’ils peuvent. L’entraîneur me dit qu’ils peuvent mais connaissant les réalités de la Guinée et du terrain. Nous sommes dans un championnat qui n’est qu’à sa sixième journée. En prenant ces joueurs-là, je me dis que peut-être ça va jouer sur le championnat. Ça c’est mon point de vue que j’ai donné. En plus de ça est-ce que le ministère pourra prendre en charge logistique et tout ce qui s’en suit ? Même si ce n’est pas cela, peut-être que le président pourra prendre en charge mais est-ce qu’avec le temps qui reste on pourra participer ? » s’est interrogé Maurice Akoye Koïvogui.

La Guinée a envoyé une lettre d’excuse

Selon notre interlocuteur, la Guinée ne va pas prendre part à cette première édition de ce tournoi. Le président de la FGF a ordonné la rédaction d’une lettre d’excuse. « Je dis président il vous appartient, d’étudier, d’analyser et de me dire ce qu’il faut faire. Finalement il dit franchement, la réalité est qu’avec le temps c’est pas possible. Avec le championnat on est en retard et à la date de Mai il faut qu’on finisse les 26 journées. Donc à l’analyse il m’a dit d’adresser une lettre d’excuse aux organisateurs. C’est comme ça que ça s’est passé. La Guinée ne pourra plus participer parce que le président m’a ordonné d’adresser une lettre d’excuse. En la matière, il faut rappeler les uns et les autres que quand une équipe doit être engagée dans une compétition c’est 30 jours au moins. On doit respecter les textes. On a la très bonne volonté mais on est lié à beaucoup de choses. Il faut savoir donc respecter les paramètres pour que les participations soient effectives », conclut Akoye.

Marcel Loua

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s