Menacé de mort par la gendarmerie guinéenne, un journaliste français raconte sa mésaventure

85200379_190590925348762_2242035196947857408_n

Thomas Dietrich est écrivain et journaliste français, mondiale de renommée. Travaillant pour le groupe de presse « Le Média », il a le sésame nécessaire pour exercer en Guinée : son accréditation que lui a délivrée la HAC (haute autorité de la comm). Malgré tout, il est menacé de mort ce 12 février 2020 à Conakry par un agent de la gendarmerie nationale. Récit.

« C’est un Lieutenant de la gendarmerie, en service à l’escadron numéro 6, pickup 2. Je filmais l’arrestation d’enfants de 10 à 12 ans, ça les a gênés. Il a demandé mon accréditation, je lui ai donné. Après il m’a demandé mon téléphone pour qu’il efface les images, ce que j’ai refusé. Comme j’ai refusé, il m’a dit dans ce cas je vais garder ton accréditation. Par la suite, ils ont commencé à insulter mon chauffeur en soussou. J’ai échangé après avec un Colonel pour lui dire que ce n’était pas un site protégé, ce n’est pas un site secret défense. Une heure de temps après, il m’a rendu mon téléphone en me disant ‘’si tu déconnes on va te tuer’’. Après ils m’ont laissé partir », explique le journaliste. Comme quoi, l’attitude et l’habitude des forces armées guinéennes ont la dent dure.

Marcel Loua

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s