Ouattara, Condé et Faure dans le viseur du Secrétaire Général de l’ONU

PSX_20200216_214937Le Secrétaire Général de l’ONU, Antonio Guterres était avec la presse française. Il a abordé la question des prochaines élections qui se dérouleront dans les pays de l’Afrique de l’Ouest et, surtout les modifications faites ou annoncées dans les lois fondamentales

Tous les instruments démocratiques peuvent être utilisés. Je ne suis pas ici dans la position de donner des leçons spécifiques à celui-ci ou à celui-là, mais ce qui est essentiel, c’est de tout faire pour qu’il ait un dialogue inclusif et c’est de tout faire pour que les mécanismes institutionnels fonctionnent et fonctionnent de façon démocratique».

Les élections présidentielles devront se dérouler au Togo, en Guinée et en Côte d’Ivoire en 2020. Cependant, le processus électoral dans ces pays n’est pas sans difficultés. Les gouvernants ont annoncé ou déjà fait une réforme de leur constitution. Ce que l’opposition désapprouve et cela fait naître des inquiétudes sur le bon déroulement des scrutins. Selon le diplomate de l’ONU, la responsabilité de l’organisation qu’il préside est d’accompagner les États à traverser les périodes électorales sans affrontements.

Autrement :
« Nous sommes ici pour appuyer et pour aider. Nous sommes  à la disposition de tous les pays. Et j’espère que tous les pays pourront franchir cette étape sans des perturbations qui pourraient mettre en cause leur démocratie et leur développement », déclare Antonio Guterres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s