Le plan de riposte contre le Coronavirus surévalué à plus de 450 millions de dollars selon la Banque mondiale

alpha-kassory-4_6C’est la honte pour le gouvernement guinéen qui n’hésite pas de surévaluer son fameux plan de riposte contre la pandémie covid-19. Sollicitée, la Banque mondiale a soulevé des incohérences gravissimes dans l’appel à l’aide que lui a lancé le pouvoir qui voulait profiter pour « gagner » plus de 450 millions de dollars us sur le coup. Peine perdue. Puisque le pot-au-rose a été découvert par les créanciers.

La Banque Mondiale a décelé un trou abyssal de près de 40 millions de dollars rien que dans le volet Energie.

« L’une des deux actions proposées dans le secteur de l’électricité est que le gouvernement se charge des factures d’électricité des consommateurs de la catégorie sociale pendant trois mois (avril-juin). Le coût de la facture estimé à 456 milliards GNF (46 millions de dollars) nous paraît surestimé dans le plan, tandis que nos simulations indiquent un total d’environs de 6 milliards de GNF (moins d’un million de dollars) au tarif social actuellement bas de 90 GNF/KWh », lit-on dans un document qui a été transmis le 20 avril au Premier ministre par la Banque mondiale.

Dans ledit document assorti de recommandations, la Banque mondiale fait également part de nombreuses autres préoccupations par rapport au plan économique riposte contre le Coronavirus, évalué par le gouvernement à plus de 3 mille milliards de francs guinéens.. L’intégralité du document ci-dessous.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s