Remaniement ministériel. Peu de changement: les membres du gouvernement kassory 2

alpha-kassory-4_6Kassory Fofana ainsi que plusieurs ministres ont été maintenus. À l’éducation, Kader Barry qui a remplacé Yéro Baldé s’en va. Tout comme Mory Sangaré qui quitte l’alphabétisation. À la justice, l’agent judiciaire de l’État Mory Doumbiya va remplacer Lamine Fofana.

Comme Bano Barry, certains font leur entrée dans ce gouvernement notamment aux ministères en charge de l’enseignement supérieur et la recherche scientifique, l’éducation nationale et l’alphabétisation, en remplacement de Mory Sangaré et de Kader Barry. Deux nouveaux départements consacrés à la gent féminine et aux lois sociales sont créés. Voici la liste complète des membres du gouvernement Kassory 2:

1)- Premier ministre, chef du gouvernement  : Ibrahima Kassory Fofana ( confirmé ) ;

1)-Ministre d’Etat chargé des Affaires présidentielles, ministre de la Défense nationale : Mohamed Diané Défense (confirmé);

3)-Ministre d’Etat, conseiller spécial du Président de la République,  ministre de l’Industrie, des Petites et Moyennes entreprises :  Tibou Kamara ( confirmé) ;

4)- Ministre d’Etat, ministre de l’Assainissement et de l’Hydraulique : Papa Koly Kourouma (confirmé ) ;

5)- Ministre d’Etat, ministre des Transports : Aboubacar Sylla (confirmé) ;

6)- Ministre d’Etat, ministre de l’Environnement et des Eaux Forêts : Oyé Guilavogui (confirmé) ;

7)- Ministre d’Etat, ministre des Sports, de la Culture et du Patrimoine historique : Sanoussy Bantama Sow (confirmé) ;

8)-Monsieur de la Justice, Garde des Sceaux : Mory Doumbouya, précédemment agent judiciaire de l’Etat ;

9)-Ministre du Plan et du Développement économique : Mama Kany Diallo (confirmé) ;

10)- Ministre de l’Economie et des Finances : Mamady Camara (confirmé) ;

11)- Ministre de la Citoyenneté et de l’Unité nationale : Mamadou Taran Diallo (confirmé) ;

12)- Ministre des Travaux publics : Moustapha Naïté (confirmé) ;

13)-Ministre de l’Energie : Bountouraby Yattara, précédemment secrétaire générale du ministère de l’Economie et des Finances ;

14)- Ministre du Tourisme, de l’Hôtellerie et de l’Artisanat : Saran Fagny Camara, précédemment chef de cabinet du ministère de l’Investissement et de Partenariat public-privé ;

15)- Ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation : Bouréma Condé (confirmé) ;

16) -Ministre des Affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger : Mamadi Touré (confirmé);

17)-Ministre de la Santé : Remy Lamah(confirmé);

18)-Ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique : Aboubacar Oumar Bangoura,  professeur à l’Institut Polytechnique de l’Université Gamal Abdel Nasser de Conakry ;

19)- Ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation : Alpha Amadou Bano Barry, précédemment conseiller à la Présidence de la République ;

20)-Ministre des Mines et de la Géologie : Abdoulaye Magassouba (confirmé) ;

21)-Ministre de la Ville et de l’Aménagement du territoire : Ibrahima Kourouma ( confirmé ) ;
22)-Ministre de la Jeunesse et de l’Emploi jeune : Mouctar Diallo (confirmé);
23)-Ministre des Postes, des Télécommunications et de l’Economie numérique : Saïd Oumar Coulibaly, précédemment directeur général de la GUILAB ;

24)- Ministre de la Pêche, de l’Aquaculture et de l’Economie maritime : Frédéric Loua (confirmé) ;

25)- Ministre de la Fonction publique, de la Réforme de l’Etat et de la Modernisation de l’Administration: Mamadou Balo, précédemment chef de cabinet de la Présidence de la République ;

26)- Ministre du Budget : Ismaël Dioubaté (confirmé) ;

27)-Ministre de la Sécurité et de la Protection civile : Albert Damantang Camara (confirmé) ;
28)-Ministre du Commerce : ABoubacar Barry (confirmé) ;

29)- Ministre du Travail et des Lois sociales : Cheick Oumar Diallo, ingénieur chimiste, ancien conseiller chargé du développement rural à la Primature ;

30)-Ministre des Droits et de l’Autonomisation des femmes : Hawa Béavogui, précédemment directrice adjointe du Fonds de l’hydraulique ;

31 )- Ministre de l’Action sociale et des personnes vulnérables : Mariame Sylla (confirmé) ;

32)- Ministre de l’Enseignement technique, de la formation professionnelle et de l’Emploi : Djenabou  Dramé, précédemment directrice des affaires administratives et financières au ministère de la Santé ;

33)-Ministre en charge des Investissements et des partenariats publics-privés : Gabriel Curtis (confirmé) ;

34)-Ministre de la Coopération et de l’Intégration africaine : Djènè Keita (confirmée) ;

35)-Minsitre de l’Agriculture : Mariama Camara (confirmée);

36)- Ministre de l’Élevage : Roger Patrick Millimono (confirmé) ;

37)- Ministre de l’Information et de la Communication : Amara Somparé (confirmé) ;

38)- Ministre des Hydrocarbures : Djakaria Coulibaly (confirmé).

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s