Mines: Vers la finalisation de l’étude de faisabilité de l’usine d’alumine de Chalco

CONAKRY-Signé il y a deux ans entre la société chinoise Chalco filiale du groupe Chinalco et la Guinée, l’étude de faisabilité de la construction de l’usine de transformation d’alumine à Boffa Nord tire vers sa finalisation. Ce mardi 30 juin 2020, la finalisation de cette étude était au centre des discussions lors d’une visioconférence tenue entre les cadres du ministère des Mines et de la Géologie et les responsables de la société chinoise Chalco.

Une nouvelle étape majeure a été franchie dans le cadre de la réalisation de ce projet. Au terme des échanges, le secrétaire général du ministère des mines est revenu sur le contenu de leurs discussions.

“Grâce à l’évolution de la technologie, le ministère des mines a pu tenir cette réunion avec les collègues, les différents services et avec notre partenaire CHALCO. Cette société s’est engagée dans la convention que nous avons signée en 2018 à réaliser dans une seconde phase, un projet d’usine d’alumine. Aujourd’hui, c’est une étape majeure qui est franchie. Il s’agit de la présentation de l’étude de faisabilité de ce projet. Puisque nous nous sommes inscrits dans le cadre de la mise en œuvre de la vision politique qui nous a été définie. Tout se déroule comme prévu au niveau du ministère des mines, le président nous suit de près. Nous, en tant que techniciens, et au ministère des mines on nous demande des comptes. Nous travaillons pour atteindre les objectifs qui nous sont assignés, notamment dans le cadre de ce projet. On se réjouit, sa mise en œuvre évolue progressivement” a déclaré M. Sadou Nimaga.

Au cours des discussions, les responsables de la société CHALCO ont exprimé le souhait de procéder à une modification des dispositions de la convention notamment sur le taux de rentabilité du projet. La société propose des modifications à certains niveaux de la convention, pour dit-elle, améliorer la rentabilité du projet. Chose que le département des mines estime pour le moment prématuré.

“Le taux de rentabilité interne d’après ce qu’ils ont eu à présenter c’est 9,4%. Mais lorsqu’on négociait la convention, il y avait un taux de rentabilité de 8,6%. Je pense qu’on a dû l’améliorer lors des discussions avec des experts internes et externes. Par exemple le prix de la tonne d’alumine c’est 268,75 dollars, nous allons voir pour que ça soit normale”, a martelé le secrétaire général du ministère des mines.

Néanmoins dit-il, “les discussions vont continuer avec nos partenaires. Il y a un coût que nous allons voir sur le modèle qu’ils vont nous présenter. Nous allons critiquer pour savoir s’il est conforme aux normes” a-t-il fait savoir.

La réalisation de ce projet d’usine d’alumine s’inscrit dans la vision politique du président de la république Alpha Condé. C’est pourquoi le département des mines s’active afin que sa réalisation soit une réalité pour le bien des populations guinéennes.

Africaguinee

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s