Griefs contre Bano, suspension de Cissé: Qui manipule qui au MENA?

Après la lettre que lui a adressé Ibrahima Cissé, directeur national du SNIES, le ministre de l’éducation Bano Barry vient de suspendre celui-ci de ses fonctions. Sans avertissement, ni blâme. L’affaire est allé très vite, et tout a été déroulé par le ministre pour museler son subordonné qui a osé décrier sa méthode de gestion personnelle, dans un courrier ordinaire daté du 04 août dernier.

Il est vrai que Monsieur Ibrahima Cissé n’est pas allé de main morte pour flétrir les « excès » de son ministre, mais de là à vouloir laver l’affront, c’en est trop pour Bano Barry qui a fait fuiter ladite lettre dans la presse avant de soudoyer certains journalistes pour faire croire que la fuite viendrait de ce directeur, lequel fait contre mauvaise fortune bon cœur.

Puis vient de tomber cette suspension d’un fonctionnaire pourtant nommé par un décret présidentiel, sanction qui n’a été précédé ni d’avertissement, ni de blâme comme cela se doit en matière de travail administratif.

Mais dit-on la vérité finira par triompher, quand les journalistes concernés admettront la vérité des faits déroulés à leurs yeux, quand les communicants du RPG approchés par Bano pour salir la réputation du directeur national du SNIES témoigneront de la forfaiture du ministre que l’opinion croyait blanc comme neige!

Affaire à suivre!

Par Mohamed Sankhon

Catégories :Économie

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s