Le domicile d’Elhadj Sekhouna Soumah par le pouvoir : « Les Guinéens se laissent faire », dit le patriarche.

Les Sages des quatre régions naturelles de la Guinée étaient en réunion ce mardi, 1er septembre 2020, au domicile d’Elhadj Sekhouna Soumah, président de la coordination régionale de la Basse Côte, à Tanènè, dans la préfecture de Dubréka, pour dénoncer le projet d’un troisième mandat pour le président Alpha Condé.

Jjuste à la fin de la lecture de la déclaration commune des sages de l’ensemble du pays, des agents des forces de l’ordre ont fait irruption à son domicile, lançant du gaz lacrymogène. Une surprenante attaque qui a mis le patriarche dans tous ses états. L’autorité morale de la Basse Côte estime d’ailleurs que le président Alpha Condé n’a rien fait de ses 10 ans de gestion que de construire des hôtels et bars.

« Peuple de Guinée, j’avais besoin de vous ! Le président Alpha Condé est venu me provoquer. Il veut gâter la Guinée, détruire le pays. Aujourd’hui, on s’est réuni ici, il a envoyé les forces de l’ordre pour nous gazer.

Aujourd’hui, je vais faire comprendre aux Guinéens qui restent assis face à cette situation qu’ils doivent se lever. Alpha Condé a fait beaucoup de choses pour détruire la Guinée. Même s’il nous jette du gaz lacrymogène cela ne va pas nous empêcher de continuer notre combat. On n’a pas peur parce qu’il n’est pas sur la bonne voie. Il a imposé aux Guinéens une constitution que personne n’a votée.

Actuellement, on est tous enfermés dans la maison, on ne peut même pas sortir parce qu’ils (les forces de l’ordre) nous ont jeté du gaz lacrymogène ; mais, cela ne nous effraie pas. On attend autre chose encore. S’il plaît à Dieu, on va soulever tous les Guinéens contre Alpha Condé.

Les personnes qui disent qu’Alpha Condé a travaillé pour la Guinée, je leur dis que c’est faux ! Il n’a rien fait pour le pays, à part la construction des hôtels et bars. Alpha Condé ne veut pas quitter le pouvoir, il vient de jeter du gaz lacrymogène dans nos domiciles ; mais, c’est la faute aux Guinéens, parce qu’on se laisse faire », a lancé le patriarche, Elhadj Sekhouna Soumah.

Avec Guinéematin 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s