à la Une Politique

Tchad: Élection aux urnes et aux armes, le front d’Idriss Déby avec 90% des suffrages exprimés au premier tour, des rebelles en route pour s’emparer du pouvoir une partie du pays assiégée.


Les résultats partiels donnent sans surprise la victoire au chef de l’Etat sortant, tandis que la colonne rebelle dit continuer sa progression. Les premiers résultats provisoires sont tombés dans la nuit de jeudi, et, au Tchad, personne ne sait s’il faut rire ou pleurer. Le président sortant, Idriss Déby Itno, recueille plus de 90% des suffrages exprimés dimanche dans les quatre premiers arrondissements de la capitale, N’Djamena, et dans la province occidentale du Kanem, plus de 80% dans la région orientale du Ouaddai, et au moins 60% dans le Mayo-Kébbi Ouest, pourtant considéré comme un bastion de l’opposition. Ces scores écrasants ne sont pas une surprise : le chef de l’Etat concourait seul, ou presque, pour accéder à un sixième mandat. Ses adversaires les plus sérieux ont été empêchés de se présenter ou se sont retirés de l’élection, refusant de cautionner un scrutin qu’ils jugeaient faussé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s