Coup d’Etat du CNRD: Attention au recyclage !

Les militaires Guinéens ont renversé le Président Alpha Condé et son régime, le dimanche 05 Septembre 2021. Ce changement de régime pourrait ouvrir une nouvelle ère pour la Guinée. Mais, pour atteindre ses objectifs et réussir, le CNRD, avec cet autre départ dans l’histoire de plus de 60 ans d’indépendance de la Guinée, après le CMRN, le CNDD, devrait être extrêmement vigilant et empêcher les recyclages des cadres de quelque nature que ce soit, pour que les mêmes causes ne produisent les mêmes effets. La libération des ministres alors que le Président, lui, est privé de ses libertés provoque déjà des déceptions

Après sa mise aux arrêts, Alpha Condé est le premier Président Guinéen à assister impuissant et humilié à la chute de son régime. Les griefs et maux déclinés par le nouvel Homme Fort du pays contre le régime déchu ont facilité l’adhésion des Guinéens à ce changement inattendu du régime.

Mais, il faut être honnête et objectif, ils ne sont pas le fait du seul Alpha Condé. La corruption, les vols, détournements, la gabegie, l’état dégradé de nos routes, l’injustice, les violations des libertés individuelles et publiques, les tripatouillages constitutionnels, le trucage électoral sont les effets de la gouvernance de tout un régime durant les dix dernières années.

Conséquemment, cette chute ne devrait pas être celle unique d’Alpha Condé. Ni celle des ministre, gouverneurs et Préfets. Cette chute pour qu’elle soit effective et réponde aux espoirs nourris du peuple de Guinée, le Colonel Doumbouya et le CNRD devraient s’attaquer et écarter tous les symboles du système renversé. En plus du Président de la République, du Gouvernement, des Présidents des Institutions, tous les Directeurs des Entreprises d’état qui se sont sédentarisés et qui ont cimenté cette mal gouvernance reprochée à juste titre à Alpha Condé devraient être également écartés systématiquement. À l’image du chef de milice Malick Sankhon, extrémiste et profiteurs de tous les régimes, de Toumany Sangare, directeur des services de douanes, financier propagandiste des campagnes d’Alpha Condé et du 3ème mandat, tous deux nommés depuis l’avènement du Président déchu Alpha Condé (11 ans), tous les directeurs et hauts cadres distingués dans la calamiteuse gestion du tyran guinéen n’ont plus droit à une énième chance. Ce n’est ni la chasse aux sorcières, ni la vengeance, mais la logique oblige qu’un régime s’efface avec ses concepteurs, inspirateurs, nourriciers et exécuteurs. Le Colonel Doumbouya et son CNRD pour éviter que le lamentable échec, que certains souhaitent, par nostalgie du régime défunt, et que d’autres entrevoient, après la relaxe des membres du Gouvernement demis, sont prévenus de veiller sur les tentatives de recyclage dont sont passés maîtres des cadres Guinéens sans conviction, sans dignité, prêts à tout pour continuer à voler les deniers publics, guidés uniquement par des intérêts personnels égoïstes sordides. Il s’agit en clair d’éviter que certains parmi les membres du CNRD, usent de la position qui est la leur, pour soustraire des amis, frères ou proches des méfaits, dégâts commis par eux également sous Alpha Condé et des sanctions logiques qui devraient en découler.

Il faut éviter de dire « tel était mon ami, mon parent ou mon proche  » pour tenter de recycler des anciens thuriféraires en accablant uniquement Alpha Condé.

L’ancien Président est le chef d’un système qui a mis la Guinée dans ce honteux état. Que chacun, dans le degré d’implication, assume sa responsabilité.

Ansoumane Kourouma

Catégories :à la Une, Politique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s