La déclaration maladroite de Fanta Cissé doit être relevée

Comment le CNDR a laissé cette jeune dame dire que le principe de la libération du monstre est acquis, et elle a l’outrecuidance d’ajouter que c’est le père de la nation, peut être sa nation ?

C’est une déclaration intempestive et non avenue, c’est pourquoi le CNRD doit rectifier cette sortie malencontreuse. Fanta Cissé a choqué les Guinéens.

Il faudrait que Fanta Cissé se taise, là nous sommes en politique, ce n’est plus la Famille ni la République « médiocritesque et mamaesque » d’Alpha Condé.

J’ai écrit tantôt que Doumbelane qui était le règne animal est mort, la Guinée, et la vraie, revient à grand pas.

Comment peut-on laisser l’ami de Kessampan, Polpot et des grands criminels cambodgiens en liberté ?

Son seul programme a été de nous insulter avec souvent un langage vulgaire inouï.

Quelques exemples : « Le guinéen n’a pas honte, il a peur ; Plus le singe monte à l’arbre, plus on voit son derrière ; Le Guinéen, il faut lui mettre le feu au cul pour qu’il sorte la tête ; Malinké, Malinké c’est quoi… » Une panoplie d’injures intolérables.

En outre, il a préparé des jeunes à l’injure les plus vulgaires comme les Gnelloy, soeur et frère, Souaré Oulada et tant d’autres. Il a bobodisé notre pays en essayant d’isoler Kaloum du reste de la ville.

Malheureusement pour lui c’est à kaloum que nous l’avons cueilli comme un malpropre.

Alpha Condé savait qu’il y avait une disposition de notre loi fondamentale qui était inviolable, qui stipulait qu’aucun individu ne peut exercer plus de deux mandats. Il savait aussi, puisqu’il est tout de même lire, que l’Etat est une continuité.

Il a fait intervenir une Dame pour annoncer qu’il faudrait encore laisser Alpha Condé à la tête de notre pays pour qu’il finisse son travail, lequel ?

Grisé, sûr de lui, suffisant, il fait un coup d’état constitutionnel, et se fait élire comme Président de fait de la République.

J’avais dit à toutes mes amies que c’est une question de quelques mois, qu’il ne terminera pas le troisième mandat illégal.

Alpha Condé, était jusqu’à son arrestation Président de fait de la Guinée.

À partir de ce moment, appliquons lui sa jurisprudence, c’est-à-dire nous légitimer aussi, nous n’avons pas besoin qu’il signât sa démission. Il est destitué purement et simplement.

Continuons notre chemin d’humanisation de notre pays.

Doumbelane est mort, vive la Guinée, vive la République !

Catégories :Politique

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s