21 January 2022

Infractions économiques : Les premiers dossiers sur la table de la CRIEF

By La Redaction

Quelques heures après la prise de fonctions de la Cour de répression des infractions économiques et financières (CRIEF), le procureur général près de la Cour d’appel de Conakry a animé un point de presse dans son bureau situé dans les locaux de la Cour d’appel de Conakry.

Au cours de cette rencontre avec la presse, le très volubile Charles Wright a dévoilé la liste des dossiers à poursuivre devant les juridictions du pays. 

« Le procureur général près de la Cour d’appel de Conakry porte à la connaissance de l’opinion nationale et internationale qu’il a été porté à la connaissance une série de faits, par l’agent judiciaire de l’Etat, susceptibles de poursuite pénale tant par devant les juridictions de droit commun que par devant celles d’exception, notamment la Cour de répression des infractions économiques et financières (CRIEF). Ces faits viennent s’ajouter à d’autres procédures pendantes devant les tribunaux de première instance », a-t-il annoncé. 

Ci-dessous la liste des dossiers à instruire par les magistrats. Enfin il faut dire que ceci n’est qu’une goutte d’eau dans un océan de malversations. Alpha Condé est, de mémoire d’homme, le plus grand prédateur de deniers publics en Guinée avec plus de 5 milliards de dollars détournés en solo.

Son clan s’est également enrichi comme pas permis, le ministre sortant de la défense nationale ayant subtilisé pour lui-même plus de 1,2 milliards de dollars. L’analphabète Kabinet Sylla “Bill Gates” a volé plus de 300 milliards de FG selon une source judiciaire. A suivre !