25 January 2022

Burkina Faso: Qui est Henri Sandaogo Dimiba, le nouvel homme fort du pays et à la tête du coup d’État ?

By La Redaction

Agé de 41 ans, le lieutenant-colonel Paul-Henri Sandaogo Damiba est un officier supérieur d’infanterie des Forces armées burkinabè. Diplômé de l’Ecole militaire de Paris (France), il est également titulaire d’un master 2 en sciences criminelles du Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) de Paris

Il était jusque-là commandant de la 3e région militaire qui couvre Ouagadougou la capitale. Le Colonel Damiba est un ancien du régiment de sécurité présidentielle, ancien garde de Blaise Compaoré qu’il a quitté en 2011 après une mutinerie de l’armée.

En 2015, il fait partie des officiers qui s’opposent au coup des éléments de ce même régiment, dissout dans la foulée. Il a été cité comme témoin dans le procès qui a suivi pour avoir été en contact avec le général Djibril Bassolé.

Depuis 2016, il est aux avant-postes de la lutte antiterroriste.

Il a participé à presque toutes les formations opérationnelles de la plupart des unités spéciales. Il a d’ailleurs publié un ouvrage intitulé : Armées ouest-africaines et terrorisme : réponses incertaines ?

Paul-Henri Damiba a été chef de plusieurs régiments de l’armée dont Dori et Ouahigouya, région en proie à des attaques récurrentes.

Le président du Mouvement patriotique pour la sauvegarde et la restauration (MPSR) est promotionnaire de Emmanuel Zoungrana, mis aux arrêts le 8 janvier dernier pour tentative d’attentat à la sûreté de l’État.

Les burkinabè et les africains peuvent-ils faire confiance au colonel Dimiba et croire à un renouveau ? 🔴

Aboubakr Saily