9 April 2022

À peine revenu, Alpha Condé fait des “crises”

By La Redaction

Le patient guinéen le plus surveillé est rentré au bercail ce vendredi aux alentours de 18h 30. Il revient d’Abu Dhabi où il était censé faire un traitement médical après sa précédente opération à la prostate fin août 2021 (cette fois en Turquie).

Cette semaine, il a plutôt fait parler de lui en termes de politique politicienne, sur fond de complot ou d’enregistrement audio ayant fait le tour des réseaux sociaux.

Dans un message audio qui ressemble bien à un rappel des troupes, Alpha Condé avait prédit le pire pour la Guinée, un pays qui entrerait bientôt dans une ère périlleuse, à feu et à sang, marquée par une crise aiguë sans précédent, etc.

Dès lors, la junte au pouvoir a décidé de le ramener, en écrivant aux Émirats Arabes Unis qui avaient pris cet engagement au bout de 30 jours, après un contrôle médicale dans cet hôpital de Cleveland où, au contraire, il aura passé plus de 3 mois.

Abu Dhabi a obtempéré. Le patient guinéen le plus surveillé est arrivé à Conakry, sain et sauf. A peine rentré dans sa suite, où il est en résidence surveillée, le vieillard a commencé à “refaire ses crises”. On ne sait ce qu’il s’est ingurgité, mais le dictateur déchu ne cesse dépuis de hoqueter et de dégueuler. Ce qui, cette nuit, a provoqué quelque inquiétude dans son entourage immédiat qui entrevoyait un hoquet de la mort.

Par Sambegou Diallo