22 June 2022

Billet. “Salif Keïta, tu n’es pas un griot” (Par El Bechir)

By La Redaction

Attention ! Salif Keïta, tu n’es pas un griot. C’est ce qui donne l’universalité à ta musique. Tu n’as pas à dire à une personne ayant pris le pouvoir par la force que c’est Dieu qui donne le pouvoir. Tu avais mis cela dans la tête de Fama 1er et d’ADO. Ça n’a pas été bon pour la démocratie et les droits humains dans leur pays.
L’Afrique a trop souffert du sentiment de ses présidents d’être de droit divin…

Les hommes ne connaissent pas la volonté de Dieu. Donc ils ne peuvent pas l’intégrer en politique. Raison pour laquelle les Romains disaient vox populi vox dei (la voix du peuple est la voix de Dieu). Seule cette voie ne fourvoie pas les dirigeants.

Elle les protège contre les vertiges et les vapeurs capiteuses du pouvoir qui leur font croire fallacieusement à une élection spéciale au Ciel et ignorer les contingences immanentes qui font et défont les hommes et les états de choses. Le thuriféraire oblitère la suprématie du peuple.

Dieu ne donne rien à la créature humaine, il lui prête. Car ce qui est donné ne saurait être retiré.

Il nous prête la vie, il ne nous la donne pas. Un jour, nous la perdons à jamais. De même la fortune, les honneurs, le pouvoir. On retournera dans le néant dont on est issu en laissant tout sur Terre. Rien n’est donné, tout n’est que poussière que vent emporte, sauf les attributs divins. Attention, l’artiste !

par El Bechir Diallo